Comment Améliorer le SEO de ses Offres d’Emploi ?

Dans cet article, vous allez découvrir :

  • Les facteurs influençant le SEO et donc la visibilité des offres d’emploi
  • Les éléments n’ayant aucun impact sur le SEO de vos annonces
  • Comment optimiser votre page Carrière pour le référencement naturel
  • Comment créer un contenu de qualité

Nous avons eu la chance d’accueillir Olivier Duffez sur le podcast High Tech Talent. Fondateur du site web et de la communauté WebRankInfo, Olivier Duffez est un grand spécialiste et formateur en SEO.

Cet article est une retranscription condensée des meilleurs passages de la discussion entre Alexandre De Gennaro (chasseur de têtes et fondateur du cabinet FOKUS Talent) et Olivier Duffez (spécialiste SEO, formateur et fondateur du site WebRankInfo). Pour écouter l’intégralité de l’échange, vous pouvez trouver cet épisode sur iTunes ou Podbean et ainsi l’écouter sur votre portable durant vos déplacements.

optimiser-visibilite-offre-emploi

 

Qu’est-ce que le SEO ?

Tout d’abord SEO signifie Search Engine Optimization, qui est comme son nom l’indique une optimisation pour les moteurs de recherche. C’est un terme un peu plus précis que le terme français de « référencement », qui signifie être connu/référencé dans un catalogue, une base de données.

Le SEO, lui, a pour idée d’optimiser son site et l’extérieur de celui-ci pour figurer en bonne place dans les pages de résultats de Google ou d’autres moteurs de recherche. En quelque sorte, le SEO correspond à l’ensemble des stratégies à mettre en place pour satisfaire au mieux à la fois les algorithmes des moteurs de recherche et les internautes cherchant des solutions à leurs problèmes.

 

Est-il possible de faire afficher les offres d’emploi de son site en 1ère position dans Google ?

C’est assez peu probable. Les premières positions sont monopolisées par les grandes plateformes spécialisées dans les offres d’emplois telles qu’Indeed, Monster, etc.

Il est impossible de surclasser ces grandes plateformes avec une offre d’emploi publiée sur son propre site web, dans un seul scénario. Notamment si l’offre d’emploi proposée fait référence à une niche avec des requêtes très particulières, un intitulé de poste spécifique, une localisation précise ou encore une combinaison de tous ces éléments.

 

Est-ce que le fait de publier régulièrement des annonces d’emploi augmente le ranking d’un site ?

Non, contrairement à ce que l’on pourrait croire le fait de publier régulièrement des offres d’emploi sur votre site web n’améliorera pas son SEO. Le positionnement de vos annonces ne sera donc pas meilleur.

Il n’y aura pas de trafic venant de Google parce que les offres d’emploi ne seront pas directement visibles des internautes. Donc ce n’est pas intéressant de chercher à publier plus.

Si les pages ne sont pas bien positionnées, c’est que l’algorithme de Google ne considère pas ces pages comme de qualité ou qu’elles manquent d’arguments face aux plateformes et sites spécialisés. Le fait de publier des pages de même qualité n’optimisera donc pas le SEO du site.

 

Est-ce que créer des liens sur des job boards et pointant vers l’offre d’emploi de son site optimise le SEO ?

En théorie, dupliquer l’annonce de son site pour la reposter sur d’autres jobs boards et sites spécialisés pourrait être intéressant si un lien vers le site original est fait. Dans les critères pour bien référencer un site, les liens pointant vers son site sont un des critères majeurs contribuant au bon SEO.

Google considère que si d’autres sites parlent de nous sur le web, en pointant un lien vers notre site, il s’agit d’un site fiable et avec du contenu de qualité. Tout comme les recommandations et le bouche-à-oreille en dehors d’internet. Un site avec des liens a donc plus de chances de bien se positionner, pour autant que Google voit le lien comme un lien à suivre.

Or sur beaucoup de job boards et plateformes spécialisées, les liens sont placés en “nofollow” et Google n’en tient donc pas compte. Ce qui n’améliore donc pas le référencement du site vers lequel le lien pointait.

C’est la même chose pour tous les liens qui sont faits sur les réseaux sociaux tels que Facebook, LinkedIn, Twitter, etc. Tous les liens insérés dans les posts sur les réseaux sociaux sont en “nofollow”.

En revanche, le fait d’avoir du trafic même indirectement, grâce aux job boards, cela pourrait augmenter le référencement naturel car cela fait connaitre notre marque auprès de Google qui remarque que l’on est un recruteur actif.

Cela a surtout une influence auprès des internautes qui vont entendre parler de nous et qui vont à l’avenir nous connaitre et se mettre à taper notre nom dans la barre de recherche. Dans ce cas-là, les liens créés sur les plateformes spécialisées pourraient optimiser le SEO du site, mais de manière très indirecte.

 

Est-ce que le contenu dupliqué est négatif concernant les offres d’emploi ?

En référencement, il y a une notion de contenu dupliqué. On cherche à éviter ce problème lorsqu’on travaille le référencement d’un site. Tout simplement parce que Google n’a pas envie de présenter dans ces résultats de recherche plusieurs fois la même chose à ses clients, les internautes.

En général, un recruteur poste ses annonces sur une quinzaine de sites différents. Ces quinze sites se retrouvent alors en compétition entre eux.

Google va détecter qu’il s’agit exactement de la même annonce et choisira de ne pas afficher en page 1 certaines de ces pages, considérées comme des copies. Google va pour cela chercher qui est le premier site à avoir publié ou quel site est le plus populaire.

Concrètement, l’entreprise qui a publié sur ces sites-là n’est pas impactée par le contenu dupliqué. Il s’agit du problème de ces plateformes. D’ailleurs, certaines de ces plateformes ont choisi de ne pas faire indexer les pages de détails d’annonce, mais seulement les pages de listing d’annonces.

C’est donc plus un problème pour les plateformes spécialisées que pour votre site web.

 

Quelques conseils pour optimiser le référencement de sa page Carrière

Le problème avec les annonces d’emploi est qu’elles se périment très rapidement. Les annonces créées sont rapidement supprimées. Il est donc difficile de référencer quelque chose qui ne va pas rester longtemps sur son site.

Pour contrebalancer cela, il faut créer une page centrale sur la section Carrière qui elle ne change pas, mais avec un contenu qui est mis à jour régulièrement avec l’ajout et la suppression d’offres d’emploi.

Il faut que cette page centrale ait suffisamment de contenu, qu’elle soit bien construite d’un point de vue technique et qu’elle soit suffisamment mise en avant dans le maillage interne du site.

Pour la booster il faudrait ensuite la faire connaitre à d’autres sites web de la même thématique, ici, le recrutement. Ou encore par exemple sur des sites comme la Chambre de Commerce qui pourrait accepter de faire un lien vers votre site dans la rubrique emploi.

Finalement pour pas mal d’entreprises, notamment des TPE, il n’y aurait qu’une seule page à référencer et non pas toutes les pages d’annonces.

 

Est-ce qu’un blog est un bon outil pour améliorer le SEO d’un site web ?

Tout à fait, il s’agit d’une très bonne idée. Cela va permettre d’aborder des sujets sous un autre angle que celui du site purement institutionnel. Un blog permet de parler de l’entreprise, de ses services et de ses employés sous un angle plus ouvert et moins promotionnel.

Créer un blog permet de développer sa marque employeur en gagnant en visibilité. Le blog permet aussi d’attirer d’autres sites web qui pourraient faire un lien vers des articles du blog. Il est donc intéressant de se positionner sur d’autres termes que ceux décrivant purement l’offre.

 

Qu’est-ce qui fait qu’un contenu est de qualité ?

Est-ce que le seul nombre de mots influence la qualité d’un contenu ? Est-ce qu’il s’agit du nombre de mots-clés présents dans le contenu ?

En réalité, non, le nombre de mots n’est pas un critère unique, même s’il y a souvent une corrélation entre la longueur d’un texte et sa qualité. Un contenu très court est rarement de bonne qualité.

Cependant, les exceptions existent, par exemple une superbe vidéo intégrée à une page avec seulement un paragraphe de texte pourrait cartonner auprès des internautes et donc être jugée de qualité.

Google a mis en place pas mal d’algorithmes pour évaluer la qualité des pages depuis 2011. L’algorithme Panda, très connu, est l’un des premiers à pouvoir analyser de façon fine ce qu’est un contenu de qualité.

Sans rentrer dans tous les détails, l’objectif en créant du contenu est que l’internaute n’ait surtout pas envie de revenir en arrière dans Google, une fois arrivé sur votre site.

L’expérience utilisateur sur la page d’arrivée de l’internaute doit être parfaite. Le site doit être rapide, avoir un design agréable et être adapté à tous les appareils.

L’internaute doit ensuite pouvoir trouver exactement la solution à ce qu’il cherchait. Cela peut être de l’information, un produit qu’il veut acheter, un service…  L’internaute doit être en mesure de trouver ce qu’il cherche sur votre site.

Il ne doit donc pas y avoir de fausses promesses dans le titre de votre page. Le titre qui s’affiche dans les résultats de recherche doit correspondre parfaitement à son contenu. En cliquant sur le lien l’internaute s’attend à quelque chose, s’il ne le trouve pas en arrivant sur le site il va le quitter.

Si un internaute retourne en arrière peu de temps après être arrivé sur un site, cela envoie indirectement un signal à Google comme quoi votre page n’est pas qualitative ou ne répond pas au besoin, lié à la requête.

En général, quelqu’un qui retourne en arrière est quelqu’un qui est déçu par le contenu. Une exception existe lorsque la personne fait des allers-retours entre tous les sites pour comparer.

 

Est-ce qu’il existe des outils simples pour optimiser le SEO d’un site ?

Malheureusement, le SEO est un sujet technique et cela dépend notamment de la taille du site. Avec un site vitrine de quelques pages cela reste assez simple à gérer. Avec un gros site web des outils techniques poussés sont nécessaires.

Il faut aussi voir sous l’angle éditorial. C’est-à-dire, avoir fait une réflexion sur :

  • Les internautes ciblés,
  • Ce qu’ils posent comme questions sur Google,
  • Comment expriment-ils leur problème ? Quels termes sont employés, la demande est-elle faite de manière écrite ou orale ?

Le but est de créer des contenus répondant aux questions des internautes en reprenant leurs termes. Il y a une réflexion à faire autour de la stratégie de contenu, pas forcément évidente à faire avec un outil.

Sur le plan technique, il est possible d’utiliser des outils en ligne analysant les sites web en suggérant les erreurs à corriger et les axes d’amélioration. Comme Myrankingmetrics, qui lance un audit technique et liste toutes les pistes d’amélioration par ordre de priorité.

 

Faut-il créer son contenu différemment avec le développement des requêtes orales ?

En fait, on pourrait croire qu’il faut créer du contenu différemment puisque les internautes ont tendance à utiliser plus de mots dans leurs requêtes par oral que par écrit.

Ex. : Pour rechercher “partir en voyage en Guadeloupe” les internautes auraient tendance à taper “voyage Guadeloupe pas cher”. Ce qui ne constitue pas une phrase exprimée oralement.

En revanche, Google a fortement évolué ces dernières années dans sa compréhension de l’internaute. Aujourd’hui, Google est capable de fournir des réponses à une requête sans même utiliser la requête de l’internaute.

Google comprend en effet le sens des recherches réalisées et les corrige, reformule pour toujours proposer du contenu pertinent aux internautes, que la requête soit bien formulée ou non. Google s’intéresse moins au mot en lui-même, mais davantage au sens derrière ce mot, au contexte dans lequel la recherche est faite.

Le contexte peut correspondre au lieu, à la langue utilisée, aux requêtes réalisées avant, etc. De ce fait-là, il n’y a donc pas de grande différence entre les résultats affichés entre une requête orale et une requête écrite. Il n’est donc pas nécessaire de créer un contenu spécifique ou adapté aux internautes faisant leur recherche oralement.

Notes de l’épisode :

Partager sur:
Facebook
LinkedIn
Twitter
Suivre par Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *